Les États-Unis dans la mondialisation

, par Elisa Gy

Depuis la fin de la guerre froide, les États-Unis sont l’unique « hyperpuissance », capable de projeter ses forces armées n’importe où dans le monde. Puissance agricole, industrielle et tertiaire, elle doit néanmoins faire face au développement de concurrents comme la Chine et aux conséquences de la crise financière de 2008. Au-delà de ses fragilités, le modèle américain, qui bénéficie de multiples vecteurs de diffusion, continue pourtant d’être attractif. Le soft power a permis d’assurer une diffusion planétaire de la culture américaine.

Voir aussi sur ce thème la revue Textes et Documents pour la Classe n° 1052, « Les États-Unis dans la mondialisation ».

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)