La peinture américaine

C’est à la fin du XIXe siècle que les peintres américains s’affranchissent du modèle européen, avec notamment les deux « pères fondateurs » que sont Winslow Homer et Thomas Eakins. Ce dernier donne à l’art américain une impulsion majeure, qui ne cessera de l’animer, de l’Ashcan School au pop art : celle du réalisme. Cette veine ne doit cependant pas occulter le courant abstrait, qui connut son heure de gloire dans les années 1950 avec l’École de New York et contribua à imposer la peinture des États-Unis sur la scène internationale.

Voir aussi sur ce thème la revue Textes et Documents pour la classe n° 1043 « La peinture américaine ».

  • Lycée / B1 - B2
    Andy Warhol, icône du mouvement pop art
    On découvre le mouvement pop art aux États-Unis et l’une de ses figures emblématiques, Andy Warhol.

La peinture américaine
Enseignants, identifiez-vous et bénéficiez gratuitement d’un accès aux dossiers pédagogiques complets.

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)